Parcours

Mathias Lévy est comme son instrument : il ne connaît pas les frontières. Formé à l’école classique, parti sur les chemins buissonniers du jazz manouche, ce musicien éclectique, loin de s’enfermer dans un style, multiplie les expériences, avec un talent et une détermination qui l’imposent comme une nouvelle voix du violon en France. Premier prix de violon, de musique de chambre et de solfège au Conservatoire du Raincy à 17ans, il se perfectionne en jazz d’abord à l’IACP et ensuite au CMDL où Didier Lockwood, l’éveille à certains aspects techniques propres au violon jazz et incite à ne pas se rester prisonnier de la culture du violon soliste. C’est pour Mathias Lévy une ouverture magistrale et déterminante vers de nouveaux horizons. Il enregistre alors un premier album tant que leader, avec l’accordéoniste Vincent Peirani et Samuel Strouk. Musicien polyvalent, Mathias Lévy a participé à de nombreux projets dans les styles les plus variés avec, entre autres,  Caravan quartet, Grégory Privat, Adrien Moignard, Sébastien Giniaux, The Do, De La Soul, Catherine Ringer, Zaz, Anne Sila, Marc Lavoine, François Salques… Il a également joué et composé pour le théâtre (Alain Sachs, Michel Didim, Nora Krief, Valère Novarina) et pour le cinéma (L’Empire des loups de Chris Nahon, Liberté de Tony Gatlif, À ciel ouvert de Mariana Otero).

Unanimement salué par la critique son album « Revisiting Grappelli » paru en 2017, hommage contemporain et sans nostalgie à Stéphane Grappelli, lui a permis d’être reconnu par ses pairs et un large public. « Unis Vers », son nouvel opus, ne porte pas à l’évidence, son titre au hasard. Mathias Lévy donne désormais à entendre sa propre musique,  un répertoire de compositions personnelles où il développe une esthétique acoustique, mêlant influence classique, musique du monde et un jazz de chambre  solaire et poétique.